Categories

Archives

Retour au blogue

Faire appel à un garant lorsque vous avez de la difficulté avec un crédit automobile

Un accréditeur de 2ème ou de 3ème chance peut être permis pour garantir votre crédit automobile.

Qu’il fait bon de sillonner les routes sous cet air d’été à la fois chaud et rafraîchissant! Mais, nous devons peut-être encore trouver le véhicule qui nous permettra de vivre cette expérience.

Vous venez de trouver le modèle que vous désirez, mais vous rencontrez de la difficulté à contracter un crédit automobile. C’est dommage car ce modèle était parfait pour vous. Le moteur et les pneus en bon état, un kilométrage pas trop élevé, une voiture propre et bien entretenue qui vous irez comme un gant.

Pas de panique!

Cette voiture qui vous permettrait de passer un bon été et de vous rendre au travail sain et sauf est encore accessible à condition de prendre toutes les bonnes décisions au bon moment.

Dans le cas où l’on vous refuse le crédit automobile car vous n’offrez pas assez de garanties et que vous n’avez plus le droit à la 2ème ou à la 3ème chance au crédit, vous pouvez toujours compter sur un bon ami ou de la famille pour se porter garant en tant qu’accréditeur.

Crédit automobile, simplifié!

En effet, si votre dossier est compliqué et que vous vous êtes retrouvés dans une situation ne vous permettant pas de contracter ce crédit, sachez que beaucoup de concessionnaires auto gardent la porte ouverte pour trouver la solution satisfaisante. Finalement, cet accréditeur aura pour mission de se porter responsable si vous vous retrouvez dans l’incapacité de payer.

C’est la raison pour laquelle si vous optez pour cette solution, assurez-vous de pouvoir compter sur cette personne en cas de coup dur. Que ce soit un très bon ami ou de la famille proche, il ne tient qu’au client de tenir ses engagements que ce soit auprès du concessionnaire et du garant.

Par la même occasion, cela peut être l’opportunité de renflouer les caisses en essayant de remonter la pente du côté de sa solvabilité. En effet, vous pourrez également profiter de l’occasion pour améliorer votre cote de crédit en effectuant les paiements que vous devez dans les délais. La marge de progression que vous ferez aura une importance dans votre futur qui ne vaut pas négliger.

Par ailleurs, lorsque vous faîtes appel à un accréditeur mais que celui-ci n’a pas nécessairement la meilleure situation financière, sachez que votre garant a lui aussi le droit d’en être à sa 2ème ou à sa 3ème chance en vous aidant à contracter ce crédit et que les conditions qui s’appliquera à lui ne sont pas plus contraignantes que celles d’un prêteur.

Share this: