Categories

Archives

Retour au blogue

Les différents facteurs à considérer dans le financement auto

Quand on décide d’acheter une auto, on doit d’abord choisir celle qui nous convient et nous plait tout en tenant compte de son prix. Ensuite, on doit penser à son financement pour concrétiser le projet d’achat. Le financement auto nécessite souvent un prêt auto. De nos jours, contracter un prêt auto est rapide et facile. Ce qui est difficile, c’est de trouver le prêt auto qui nous convient parfaitement, celui qui nous ne nous met pas en difficultés et surtout celui qui ne nous revient pas trop cher. C’est ainsi que pour n’importe quel financement auto, on doit se poser un certain nombre de questions qui aident à choisir ensuite son prêt auto : la première question est de savoir de combien d’argent on a besoin pour l’achat de l’auto? Si on fixe la barre trop haute, il est conseillé de renoncer à quelques options pour garder une certaine marge de manœuvre, la deuxième question concerne ses capacités de remboursement, c’est-à-dire combien on peut verser par mois ou par quinzaine ? Là encore, il ne s’agit pas de voir juste, en fait, tout dépend de sa situation professionnelle et de ses rentrées d’argent. Enfin la troisième question concerne la vitesse de remboursement du prêt auto. Naturellement pour répondre aux trois questions, on doit obligatoirement tenir compte des frais de la voiture tels que le carburant, l’assurance, l’entretien et la réparation. D’autre part, pour que le prêt soit accordé, on doit apporter des garanties à l’organisme financier préteur sous forme de biens tels que résidence, actions, obligations, placement bancaire. Le montant et le taux d’intérêt accordés dépendent beaucoup de sa côte de crédit : ce taux sera relativement bas si on peut prouver qu’on a remboursé dans les délais un ou plusieurs prêts antérieurs, car cela rassure l’organisme financier. Le prêt auto peut être refusé si on ne présente pas suffisamment de garanties, notamment en cas d’une instabilité professionnel (probabilité de se retrouver au chômage) ou de revenus insuffisants permettant de couvrir ses frais de subsistance tout en payant le coût du prêt auto.

Share this: