Categories

Archives

Retour au blogue

Parce que dans la vie, on a tous le droit à une 2e chance…

Je suis un homme, marié, séparé, père de deux adorables filles. Que dis-je? Deux magnifiques jeunes femmes, qui feront bientôt leur entrée à l’université! Toute ma vie, j’ai bossé à des emplois que je n’aimais pas et pour des patrons que j’aimais encore moins. Maintenant, ça va. Je suis pigiste. On me rémunère à la pièce pour les articles que j’écris. Je suis donc un peu comme mon propre patron. J’ai une bonne plume, c’est un boulot que j’aime, mais qui vient avec ses inconvénients. Je n’ai pas de revenus stables. Alors mes finances… mes finances… passons. Je vous en prie passons!
Ma voiture est encore au garage. Combien mon vieux citron me coûtera-t-il cette fois-ci? Je n’ai pas d’économies. Elles sont passées dans les réparations de l’avant dernière fois. La dernière fois, c’est cette chère « tante Visa » qui m’a couvert. Mais elle viendra bientôt cogner pour que je la repaye! Comment m’en sortir? J’ai besoin de ma voiture pour mon emploi, et j’ai besoin de mon emploi pour payer ma voiture. Mais avec mon dossier financier actuel, qui me prêtera de l’argent? Qui donc me donnera une 2e chance, juste une toute petite chance avec un prêt auto, question que je me remette sur mes pieds?
J’ai ignoré mon problème trop longtemps. Résultat : je suis au pied du mur. À quoi ais-je donc pensé? Un prêt auto ne me tombera pas du ciel! Regardons le problème en face et trouvons des solutions. Je me rends sur Internet. Surprise! Des tonnes de compagnies offrent une 2e chance au crédit. Je fais quelques appels et deuxième surprise : les taux d’intérêts raisonnables pour un financement de voiture sont une denrée rare pour des personnes dans ma situation. Ça prendra plus de recherches. Je tombe sur un site qui parle de la cote de crédit. Ma cote de crédit? Aucune idée de ce qu’elle est, mais je découvre que cette dernière est intimement liée au taux d’intérêt qu’on m’imposera.
Je prends mon courage à deux mains : petit appel à la banque pour connaître ma cote. Bon, pas super mais moins mauvaise que je ne le croyais. Je suis maintenant mieux armé pour négocier mon prêt de voiture et ainsi obtenir une seconde chance. Je suis en mesure de démontrer aux créanciers que j’ai des connaissances en la matière et que ce processus n’est pas entrepris à l’aveuglette.
Lumière au bout du tunnel! La voilà ma 2e chance! On approuve un prêt auto pour un montant plus que raisonnable avec des taux d’intérêt qui le sont tout autant! À la ferraille vieux citron! Je vais m’acheter une voiture qui répondra à mes besoins sans avoir à me faire pour ami mon garagiste.
Coup de fil d’un quotidien: nouvelle deuxième chance! Je suis maintenant un homme, père de deux magnifiques jeunes femmes et journaliste, à temps complet pour un journal réputé! Mes finances… mes finances… parlons-en de mes finances!

Share this: